EMORY DOUGLAS

Douglas

          - Biographie de l'artiste :

Emory Douglas est un artiste peintre, né le 24 mai 1943 à Grand Rapids dans le Michigan. Incarcéré à l’Ecole de formation des jeunes en Ontario où il travaillera dans l’atelier d’impression de la prison. Puis, il étudiera plus tard l’art commercial au San Francisco City College. 

Membre du Black Panthers Party, il sera en charge de la culture. Responsable de la communication visuelle du journal du parti (TBP), la plupart de ses dessins étaient sélectionnés pour l'illustrer. En 1970, jusqu’à 139 000 numéros pouvaient être publiés et ainsi véhiculer les idées des Black Panthers.

La panthère noire est devenue la figure emblèmatique des luttes du Parti dans la décénie des années 1960. Les Black Panthers utilisaient le journal pour combattre le sentiment de victimisation des Afro-américains et susciter chez eux la révolte armée contre le système ségrégationniste et raciste.

Pour Colette Gaiter, Emory était un « Norman Rockwell du ghetto ».

          - Oeuvre étudiée :

LOGO du Black Panthers Party :

La panthère, qui donne son nom au mouvement, a une portée symbolique. Il s'agit d'un animal qui n'attaque que pour se défendre, ce qui traduit alors les idées du mouvement.

Sur l'oeuvre d'Emory Douglas, la panthère bondissante sort ses griffes pour lutter contre l'agresseur. Cet agresseur n'est autre que le racisme, la discrimination envers les Noirs et la ségrégation. Le slogan "All Power To The People" présent sur cette affiche est utilisé par le Black Panthers Party pour lutter contre la domination absolue des classes sociales dirigeantes, représentées par des Blancs.

Panther power thats throwaway1

OEUVRES PICTURALES

 

Norman Rockwell

Rockwell norman loc

         -  Biographie de l’artiste :

Norman Rockwell est un peintre illustrateur américain né en 1894 et qui décède en 1978. Il réalise plusieurs illustrations et couvertures du magazine américain The Saturday Evening Post jusque dans les années 60, période après laquelle il travaillera pour le magazine Look.

Au milieu du XXème siècle, il est l’un des illustrateurs les plus célèbres des Etats-Unis.

Il réalise de nombreux portraits de personnalités telles que  JF Kennedy ou encore Dwight Eisenhower. Il est également l'auteur d'un autoportrait mis en abyme en 1960.

Sans

Norman Rockwell se définit de "Storyteller", un artiste temoin de son époque qu'il raconte à travers ses oeuvres.

 

          - Oeuvres étudiées:

1 -The Problem We All Live With :

The problem we all live with

Il s'agit d'une huile de dimension 91,4 x 147,3 cm ( 36 x 58 pouces ). Elle est conservée dans l'aile ouest de la Maison Blanche à Washington.

Cette image publiée dans le magazine Look rend hommage au premier jour d'école de Ruby Bridges. Alors âgée de seulement de 4 ans, Ruby est la première enfant afro-américaine à fréquenter une école blanche en Louisiane dès le 14 novembre 1964. Barbara Henry fut le seul professeur qui accepta de lui faire cours.

Norman Rockwell relate cet évènement en montrant une petite fille vêtue de blanc, symbole de pureté et d'innocence, marchant d'un pas déterminé. 

Elle est escortée par quatre "Marshalls" fédéraux, représentant l'autorité, qui la protègent des harcèlements des opposants à la déségrégation imposée par la Cour Suprême des Etats-Unis. L'image représente avec objectivité cette scène.

On peut observer les projectiles dont Ruby Bridges est la cible, comme la tomate éclatée contre le mur, lancée par des parents d'élèves. Le rouge de la tomate symbolise le sang et les éclaboussures figurent la violence.

Aussi, pouvons-nous remarquer l'inscription péjorative "NIGGER" peinte par des racistes.

L'inscription "KKK" représente les initiales du Ku Klux Klan, une secte raciste très répandue.

Cette image témoigne authentiquement de la difficulté malgré la loi, d'imposer la déségrégation que les Blancs des Etats du Sud rejetaient .

 

2 - Southern Justice ( Murder in Mississippi ) :

Mississippisouthjustice

 

Peinte et publiée le 29 Juin 1965 dans le magasine Look, cette huile sur toile est aujourd'hui conservée au Museum de Stockbridge, dans le Massachusetts. Elle mesure 134.6 x 106.7 cm sur 53 x 42 pouces. 

Norman Rockwell peint cette toile suite à l'assassinat de trois travailleurs sociaux dans l'Etat du Mississippi, en 1964. Ces trois hommes avaient aidé des Afro-américains à s'inscrire sur des listes électorales.

James Chaney, 21 ans, est un jeune militant noir du CORE. Mickey Schwerner, 24 ans, est étudiant en sociologie à New York et  Andrew Goodman, 20 ans, débarque lui aussi de New York où il étudie l'anthropologie ; ce sont des militants des droits civiques depuis plusieurs années. Les deux derniers sont juifs, mais il s'agit d'une simple coïncidence. Vers la mi-juin 1964, les trois jeunes gens se rencontrent en Ohio où ils suivent une formation délivrée par le CORE avant d'être lenvoyés dans le Mississippi.

Le 20 juin 1964, James, Mickey et Andrew rejoignent Meridian en voiture pour y accomplir leur mission. Le Ku Klux Klan furieux de l'intrusion des trois jeunes gens dans leur fief, se met alors à leur poursuite. Rattrapés, ils sont éjectés de leur voiture, insultés et roués de coups. Les deux jeunes blancs seront tués par balle alors que le "nègre" sera battu à mort par des hommes déchaînés.

Juin 606784 jpg 1500986

 

L'artiste met en scème cet évènement par l'emploi de teintes monochromes : il met en relief les tâches de sang grâce au contraste entre le blanc des vêtements des trois victimes et de la terre de sienne. La scène se déroule, dans la pénombre sur un terrain vague semblant éclairé à la seule lueur de torches. On devine les aggresseurs  et leurs armes dans les ombres projetées au sol.

Un homme blanc gît à terre, le visage dans la poussière.

Un Noir ensanglanté est soutenu par son camarade blanc dont le regard est tourné vers leurs agresseurs.

×