OEUVRES LITTERAIRES

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

         - Biographie de l'auteur : 

Nel Harper Lee nait en 1926 à Monroeville, Alabama. Fille d'un avocat, elle fait des études de droit mais les interrompt avant d'obtenir son diplôme et s'installe à New York pour y écrire. Elle consacrera son temps libre à rédiger son  premier et unique roman qu'elle publiera en 1960 Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur .

Un an plus tard, elle est couronnée par le prix Pulitzer. Son livre, traduit dans plus d'une trentaine de langues est devenu un classique du XXème siècle. Aujourd'hui elle réside en Alabama auprès de sa famille.

 

Harper lee ne tirez pas sur loiseau moqueur

 

 

« Dans nos tribunaux, quand c’est la parole d’un homme Blanc contre celle d’un Noir, c’est toujours le Blanc qui gagne. C’est affreux à dire mais c’est comme ça. »

 

  • Résumé

La narratrice, Scout, fillette âgée de 8 ans, vit avec son père Atticus Finch et son frère Jem à Maycomb, Alabama. L'Alabama est un ancien Etat confédéré du Sud où les préjugés racistes font long feu.

Le père de Scout est commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une femme blanche. La famille Finch devient alors la « cible » des Blancs qui les considèrent comme traitres à la cause.

 

  •  Thème

A travers le regard innocent de l'enfance, la romancière dépeint une société raciste et ségrégationniste qui envers et contre tout défend ses valeurs jusqu'à faire triompher l'injustice. Le Noir est nescessairement coupable quand bien même son innocence éclate aux yeux de tous. Le caractère outrancier de cette l'injustice sera victime Tom Robinson contribuera à lza prise de conscience par la société américaine de l'iniquité du sort réservé aux Noirs.

 

  • Autour du livre

Les similitudes entre l'enfance du personnage principal et celle vécue par l'auteur laissent penser que le roman a un caractère autobiographique. Tout comme Atticus, le père de la romancière était avocat et vivait avec sa famille dans la ville de Monroeville, dont le double littéraire est Maycomb où vit la famille de Scout. Outre des références autobiographiques, le roman s'inspire de faits réels, le procès de Tom Robinson défendu par Atticus Finch étant inspiré du procès de neufs jeunes Noirs accusés d'avoir violé deux femmes blanches et qui furent tous presque lynchés puis condamnés à mort à  l'exeption du plus jeune. Saisit d'un recours, la Cour Suprême prononça la relaxe des condamnés alors même que les certificats médicaux que les femes avaient menti et qu'il ny avait eu aucun viol.

 

L'oeil le plus bleu

          - Biographie de l'auteur :

Afro-américaine, Toni Morrison nait en 1931 dans l'Ohio.  Elle devient professeur de littérature et éditrice. Elle écrira également de nombreux romans ayant trait aux conditions de vie des Noirs à l'état d'esclavage et durant la période ségrégationniste. Elle reçoit le prix Nobel de Littérature en 1993 pour son roman le plus célèbre : Be loved. Aujourd'hui elle enseigne a Princeton.

       

L'oeil le plus bleu

  •  Fiche technique

L'oeil le plus bleu est un roman de Toni Morrison publié en 1970.

 

  • Résumé

L'action du roman se déroule dans les années 40 à Lorain, Ohio. La vie de deux fillette est mise en parllèle, l'une grandissant dans un foyer modeste et aimant et l'autre subissant dans une famille où la misère et la pauvreté ont des conséquences irréversibles sur la vie de l'enfant. Celle-ci idolâtre Shirley Temple, incarnation de la parfaite petite américaine, mais l'autre fillette refuse la supmêmatie absolue des Blancs. Le rêve de beauté de la première montrera la dure réalité d'une Amérique blanche. 

  • Thèmes, but(s)

On retrouve de nombreux thèmes tel que la violence, la jeunesse, le racisme, le viol, les cauchemars, la misère ainsi que l'inceste. L'objectif de ce roman est de montrer les conditions de vie difficiles des Noirs pendant la ségrégation. Dans ce monde d'injustices sociales et raciales : la misère, la pauvreté, la difficulté et les inégalités sociales prônent.

  • Autour du livre 

Avec son premier livre, Toni Morrison émeut les foules puis avec son prochain livre, Beloved, elle reçoit le prix Pulitzer en 1988.